Le Clan LCR vous souhaite la bienvenue sur le forum.


Bienvenue sur le forum des Légions de l'armée du Rhin
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Mumble

Partagez | 
 

 Citation du jour:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Citation du jour:   Mar 15 Juin - 12:28

Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat.

[Johann Wolfgang von Goethe]

Johann Wolfgang von Goethe


Ecrivain et savant allemand


[Littérature classique]
Né à Francfort-sur-le-Main le 28 août 1749
Décédé à Weimar le 22 mars 1832



Précurseur du mouvement romantique européen, Johann Wolfgang von Goethe est sans conteste l'une des plus grandes personnalités de la littérature allemande. Fils d'une famille bourgeoise fortunée, il reçoit une éducation approfondie : il lit à 3 ans et connaît le latin et le grec à 7 ans. Après des études de droit à Leipzig puis à Strasbourg, le jeune homme obtient son doctorat et devient avocat de la cour impériale. L'année 1794 marque la rencontre fondamentale avec Schiller et sa collaboration à la revue Les Heures. Passionné de musique, Goethe fait la connaissance de Mozart et Beethoven. Ce dernier compose la musique pour accompagner l'une des oeuvres de l'écrivain, 'Egmont'. Maîtrisant tous les genres - poésie, théâtre, roman... - son oeuvre immense a placé l'Allemagne, pendant plus d'un demi-siècle, au premier plan littéraire. Féru de sciences, l'écrivain côtoie Arthur Schopenhauer, avec qui il discute de sa théorie des couleurs. Son intérêt se porte également sur l'histoire naturelle et il publie un essai sur la métamorphose des plantes. Ses deux chefs-d' oeuvre universels, 'Faust' et 'Les Souffrances du jeune Werther', ont influencé toute l'Europe et ont traversé les générations en conservant intact leur génie. Johann Wolfgang von Goethe est la figure de proue de deux mouvements littéraires : le Sturm und Drang - qui succède à la période des Lumières et annonce le romantisme - et le classicisme de Weimar.


Dernière édition par Lieutenant Marmont le Mer 30 Juin - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ney



Messages : 89
Age : 35

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Mar 15 Juin - 12:58

Marmont est vraiment revenu !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Jeu 1 Juil - 17:21



L'homme raisonnable s'adapte au monde ; l'homme déraisonnable s'obstine à essayer d'adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l'homme déraisonnable.




George Bernard Shaw


Ecrivain irlandais



[Littérature étrangère]
Né à Dublin le 26 juillet 1856
Décédé à Ayot Saint Lawrence le 02 novembre 1950




Fils d'une famille bourgeoise et protestante, George Bernard Shaw fait très peu d'études avant de rejoindre l'Angleterre où la lecture de Marx est une véritable révélation. Fervent militant socialiste, il a combattu toute sa vie, grâce à une ironie inépuisable, les institutions bourgeoises et la hiérarchie religieuse. Il a grandement participé à la transformation morale de l'Angleterre. Bernard Shaw obtient le prix Nobel de littérature en 1925 et la reconnaissance nationale. Il meurt à 94 ans sans avoir jamais perdu de son incroyable énergie. S'il a commencé sa carrière par des romans, 'Le Lien irrationnel', 'La Profession de Cashel Byron', c'est grâce à ses pièces de théâtre, 'La Profession de Mrs Warren' ou 'Pygmalion', qu'il s'est imposé.



_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Jeu 8 Juil - 16:32

Le bonheur n'est pas un but qu'on poursuit âprement, c'est une fleur que l'on cueille sur la route du devoir.


[John Stuart Mill]


John Stuart Mill


Philosophe et écrivain anglais



[Philosophie]
Né à Londres le 20 mai 1806
Décédé à Lyon le 08 mai 1873




« Il vaut mieux être Socrate insatisfait qu'un imbécile satisfait »
John Stuart Mill




Fils de James Mill, historien économiste et philosophe, John Stuart Mill est élévé selon une méthode rigoureuse inspirée de Bentham. Il apprend à une vitesse prodigieuse les langues anciennes, lit les tragédies et les philosophes antiques. Il étudie également l'histoire et l'économie politique de Adam Smith et David Ricardo et travaille avec son père à la 'Compagnie des Indes'. Se revendiquant de l'utilitarisme de Jeremy Bentham et de l'associationnisme de Hume, il devient journaliste pour des journaux à forte tendance libérale. Rapidement, il prend la direction de 'La revue de Londres et de Westminster', écrit son premier ouvrage 'Essai sur Tocqueville et la société américaine', puis remplace son père. Après la mort de sa femme, il part en France, en Avignon. Faisant des voyages fréquents en Angleterre, il se lance en politique, et est élu en 1865 à la chambre des communes. Il élargit sa conception de l'utilitarisme et commence à écrire en transformant la philosophie de Bentham. Il n'est pas réélu en 1868, continue à développer sa pensée puis, retourne définitivement en Avignon où il meurt au côté de sa belle fille. A partir des postulats qui posent le bonheur du plus grand nombre comme fondements des valeurs morales, il redéfinit cette pensée avec plus d'humanité et d'altruisme. John Stuart Mill introduit une conception qualitative du plaisir et tient compte dans sa philosophies des besoins individuels face aux exigences du bien public.



_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légat Dugommier
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Messages : 585
Age : 20

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Ven 9 Juil - 19:47

Si un jour, il adviendrait que les extra-terrestre débarque sur terre, ce sont les fourmis qu'il iront rencontrer, et non pas les hommes.

Citation du livre Les Fourmis de Bernard Werber

Bon vous l'aurai compris, d'après cette phrase, ce sont les fourmis les vrais "maitre" de cette planete.

Alors la question qui vient tout de suite après c'est "Pourquoi ?". Personnellement je répondrai que les fourmis sont présent depuis plus longtemps que nous, que cette civilisation myrmécéenne (là je vous l'avoue pour ce mot là j'ai fait des recherche^^) ce comporte mieux vis a vis de notre planète, elle s'est adapté face au changement.
"Les fourmis s'adapte a la nature alors que l'Humanité adapte la nature aux Hommes"
Voila ce que j'en pense. Pour info, les fourmis ont survécu (avec d'autre forme de vie bien sur) à la bombe atomique.
Les fourmis s'adapte aussi parfaitement au climat puisqu'on peut les voir dans les désert ( il me semble que pour marcher sur le sable brulant elles utilise la moité de leur pattes et qu'en ces dernière ne supporte plus la chaleur ce sont les autres qui prennent le relais, info à vérifier)

Ca y est le sujet est lancé

_________________
« Le silence de cet homme était merveilleux à écouter. » - Thomas Hardy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exemple626@hotmail.fr
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Ven 9 Juil - 21:20

J'avais lu se livre pour mon cour de français. Je ne l'ai pas trop aimé sans pour autant dire que c'est un mauvais livre. Sinon les fourmis résistes peut-être aux bombes nucléaire, mais ils ne résistes pas à mon pied.

Alors je dirais que le contraire d'une fourmis c'est un japonais.

_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légat Dugommier
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Messages : 585
Age : 20

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Ven 9 Juil - 21:45

Quand je dis qu'elles résiste a la bombe atomique c'est pour dire qu'elle peuvent dans des endroit où l'Homme lui mourrait...Ce n'etait Vraiment pas pour dire qu'elle sont solide.
Bah ! Je deteste ca ! On donne des livre obligatoirement et apres on c'etonne que les "jeunes" comme le disent si bien les vieux profs ne lisent pas ! Lire est a la base un plaisir et non pas une corvée, mais les educateur doivent faire découvrir des livres les incité a plonger dedans mais quand on leur explique ca, les profs vous repondent machinalement "oh ! Mais moi j'aplique le programme."

tu est l'un des premier que je connais qui na pas aimé ce livre, peut etre a cause de toute les corvés que l'on ta donné après...Je te conseille de le relire plus tranquillement sans avoir la pression derriere du "faut que je le finisse pour demain ! " car lamentablement tu saute des passages, tu comprend pas certaine chose, tu lis jusqu'a plus d'heure...Et tu en a marre...bien sur, ce sont des suppositions. J'aime lire uniquement si j'aime le livre comme la plus part de gens, et donc la veille de l'evaluation sur le livre et beh, tu fais nuit blanche ^^
ca, c'est arrivé a tout le monde je pense ! ^^

_________________
« Le silence de cet homme était merveilleux à écouter. » - Thomas Hardy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exemple626@hotmail.fr
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Ven 9 Juil - 23:13

Oui, ben je le trouve bien fait le livre, avec toute ces explications sur les fourmis, mais je crois que c'est le sujet qui ma moins fait embarqué. Déjà que je suis pas fan de science nature, c'est l'histoire ce tenant au tour des fourmis qui mon fait moins aimé le livre. J'ai trouvé qu'il était bien écrit et que l'histoire deserrurier qui hérite de la maison et qu'il y a la cave avec les fourmis et tout, c'était pas trop mal. Sinon j'ai pas lu les autres tomes, faut dire...

Sinon j'avais compris pour la bombe qui représente l'adaptation des fourmis, c'était un blague. Mais faut dire qu'une fourmis à plus de chance de vivre un coup de pied qu'une bombe nucléaire (du moins depuis la fin de la Guerre Froide).

Sinon, je trouve sa idiot moi aussi d'obliger les jeunes à lire des ouvrages qu'ils ne choisissent pas. Peut-être comme tu le dit, j'ai moins apprécié le livre parce que c'était un ''devoir'', malgré que je n'ai pas attendu à la dernière minute pour le lire.

Mais bon, les goûts, sa s'explique pas.

_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légat Dugommier
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Messages : 585
Age : 20

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Sam 10 Juil - 10:09

Adjudant des Ormeaux a écrit:
Mais faut dire qu'une fourmis à plus de chance de vivre un coup de pied qu'une bombe nucléaire (du moins depuis la fin de la Guerre Froide).

LLOL


Certe, mais qu'en il y aura une couille dans la matrice, quand y aura une probleme de climat ou une autre connerie dans ce genre, les auront de grande chance de survivre, alors que l'Humanité, elle....

_________________
« Le silence de cet homme était merveilleux à écouter. » - Thomas Hardy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exemple626@hotmail.fr
Caporal J.Konopka

avatar

Messages : 73
Age : 25

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Sam 10 Juil - 11:18

vous m'avez donné envie de lire ce livre, la seule fois que j'ai entendu Werber c'etait dans le reportage "Suck my geek" ou il explique que ce sont les geeks qui sauveront l'humanité x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Consul Junot
Consul
Consul
avatar

Messages : 533
Age : 102

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Sam 10 Juil - 12:17

2 choses: Marmont, la toute première citation est vraiment débile, c'est incroyable de dire des âneries de ce genre.(pas toi, mais ce goethe, pourtant c'était un génie, mais je savais pas qu'il avait dit ça)
Dugommier, les fourmis résistent à la radioactivité de niveau trés faible (et encore), par contre ce sont les cafards qui eux ne meurent absolument pas, et même avec un taux de radiation maximum. Je te conseille de lire autre chose que les bouquins de Werber, c'est un illuminé qui vit dans son monde et qui fait passer ses théories puériles pour des certitudes...crois moi, dans la profession il passe pour un guignol. Par contre vous faire lire ça à l'école, à ton âge, ma foi c'est rigolo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Sam 10 Juil - 16:35

En réalité je l'ai lis il y a 2 ans.

_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légat Dugommier
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Messages : 585
Age : 20

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Sam 10 Juil - 20:39

t'inquiéte Junot, j'ai lu bien d'autre chose avant et apres werber...mais ca trilogoe ma maqué...

_________________
« Le silence de cet homme était merveilleux à écouter. » - Thomas Hardy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exemple626@hotmail.fr
Centurion Arrighi
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Localisation : Corse
Messages : 98
Age : 25

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Mar 13 Juil - 0:46

Voltaire, dans le Siècle de Louis XV
écrit, admiratif, à l'occasion de la Révolution notamment la Bataille de Ponte Novo opposant la République Corse de Pasquale Paoli au Royaume de France .
- Révolution Corse --> pour en savoir plus http://www.curagiu.com/revolution.htm

"L'arme principale des Corses était leur courage.Ce courage fut si
grand que dans un de ces combats, vers une rivière nommée Golo,ils se
firent un rempart de leurs morts pour avoir le temps de recharger
derrière eux avant de faire une retraite nécessaire ; leurs blessés se
mêlèrent parmi les morts pour affermir le rempart. On trouve partout de
la valeur, mais on ne voit de telles actions que chez les peuples
libres."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Mar 27 Juil - 7:26

Il y a moins de désordre dans la nature que dans l'humanité.



Edgar Morin


Sociologue français



[Histoire et Sociologie]
Né à Paris le 08 juillet 1921



Né à Paris, Edgar Nahoum grandit auprès de ses parents, israélites immigrés qui détiennent un magasin de textile. En juin 1931, il subit un traumatisme sans précédent. Sa mère adorée meurt d'une crise cardiaque. Désarçonné, le petit garçon s'enferme dans son univers : les livres. Sous le choc, l'enfant se rebelle et hait en secret son père. Ce dernier, malgré les sentiments de son fils, le protège et le chérit autant qu'il le peut. En 1938, il rejoint le mouvement des Etudiants frontistes, socialiste, qui s'oppose aux Nazis, et l'année suivante entre dans la Résistance. Il prend le patronyme 'Morin', ses amis le surnomment ainsi. A partir de 1958, il rejoint les rangs du Parti Communiste français, où il rencontre François Mitterrand. Etudiant infatigable, il entreprend un cursus de sociologie. Il ne quitte pas l'université après l'obtention de sa thèse, il devient professeur. Entre 1977 et 1991, il élabore une 'méthode'. Chercheur émérite au sein du Centre National de la Recherche Scientifique, Edgar Morin cultive la pluridisciplinarité et s'applique à analyser la société d'un oeil malicieux. En 2006, il publie 'Itinérance'.

_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légat Dugommier
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Messages : 585
Age : 20

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Mar 27 Juil - 9:34

Rien a voir mais j'ai trouvé ca amusant...A votre avis ca vient de qui ? ^^


La loi de Parkinson (qui n'a rien à voir avec la maladie du même
nom ) veut que plus une entreprise grandit, plus elle engage des gens
médiocres et surpayés......parce que les cadres en place veulent éviter
la concurrence et pensent que la meilleure façon de ne pas avoir de
rivaux dangereux consiste à engager des incompétents et de les surpayer
pour supprimer en eux toute vélléité de faire des vagues. A contrario,
tous ceux qui ont des idées originales ou l'envie d'améliorer les règles
de la maison seront systématiquement éjectés.. Plus l'entreprise est
grande et ancienne, plus elle rejette ses éléments dynamiques et bon
marché pour les remplacer par des plus "archaïques et onéreux"..au nom
de la tranquillité de la collectivité.

Cette loi expliquerait bien des choses. Pas besoin d'être
consciente. Pour les responsables, les idées ne sont pas novatrices
: elles n'ont pas fait leurs preuves et risquent de déséquilibrer un
système qui leur convient.

Quand au surpaiement des cadres, il leur permet de ne pas
culpabiliser sur leur salaire élevé et de former un petit club qui
évite la solitude à ceux qui veulent garder leurs distances avec leurs
employés, pour se sentir plus de pouvoir et éviter de prendre conscience
des injustices, donc encore d'avoir mauvaise conscience. Les mesures
les plus immorales viennent justement, selon moi, du fait qu'ils ne sont
pas totalement amoraux et doivent se protéger des bons sentiments
qu'ils pourraient avoir pour laisser les autres éclore tranquillement !

_________________
« Le silence de cet homme était merveilleux à écouter. » - Thomas Hardy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exemple626@hotmail.fr
Dumonceau

avatar

Localisation : Belgique
Messages : 200
Age : 38

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Mar 27 Juil - 10:36

C'est extrait de l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Ven 30 Juil - 11:23

c'est la loi de parkinson par Cyril Nortcote Parkinson tout simplement.

_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Lun 2 Aoû - 16:44

"La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises
égoïstes que fait sans fin, surgir l'œuvre du Malin. Bénit soit-il
l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des
faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes car
il est le gardien et la providence des enfants égarés. J'abattrai alors
le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante
sur les impies qui pourchassent et anéantissent les brebis de Dieu , et
tu saura pourquoi mon nom est l'Eternel quand s'abattra sur toi la
vengeance du Tout Puissant..."

Ezekiel 25:17

ou si vous préférez, un passage de Pulp Fiction joué par Samuel L. Jackson


_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Lun 9 Aoû - 13:13

Le peuple est le même partout. Quand on dore ses fers, il ne hait pas la servitude.



[Napoléon Bonaparte]


Né à Ajaccio le 15 août 1769
Décédé à Sainte-Hélène le 05 mai 1821




Passé l'enfance, Bonaparte intègre l'école militaire de Brienne en 1779 et apprend, solitaire et studieux, le métier de soldat. Jeune officier à la Révolution, il fréquente les Jacobins. Remarqué en 1793 lors du siège de Toulon, il épouse Joséphine de Beauharnais en 1796 et se voit confier l'armée d'Italie alors moribonde. En avril 1797, il défait les armées italo-autrichiennes, et acquiert le rang de héros national, confirmé par la campagne d'Egypte en 1798. En 1799, il participe avec Sieyès au coup d'Etat du 18 brumaire puis devient Premier consul. Fort de pouvoirs absolus, il réforme le pays (il crée les préfets, le Code civil, la Banque de France.. .) et se fait sacrer Empereur par Pie VII, le 2 décembre 1804. Divorcé, il épouse Marie-Louise d'Autriche, qui lui donnera un fils en 1811. Les coalitions européennes se succèdent alors pour tenter de briser son hégémonie. La Grande Armée tient bon (Austerlitz en 1805 ; Wagram en 1809) jusqu'à la fatale campagne de Russie, en 1812. Affaibli, Napoléon Ier est acculé à l'abdication le 6 avril 1814 et s'exile sur l'île d'Elbe. De retour des 'Cent jours', il est défait à Waterloo le 18 juin 1815, et part en exil forcé sur l'île anglaise de Sainte-Hélène jusqu'à la fin de ses jours. Il laisse derrière lui l'image controversée d'un chef sanguinaire, esclavagiste et patriarcal, mais dont les conquêtes lui attirent depuis toujours la sympathie de nombre de nostalgiques de la grandeur française.




_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Lun 15 Oct - 6:59

"Les masses sont les véritables héros."

"C'est quand la merde et le pet sont sortis que le ventre est soulagé !"

Mao Zedong

_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Consul Junot
Consul
Consul
avatar

Messages : 533
Age : 102

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Lun 15 Oct - 10:05

Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mortier



Messages : 279
Age : 24

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Jeu 18 Oct - 9:04

"Appuyons nous sur les principes, ils finiront bien par céder". Talleyrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribun des Ormeaux
Legio Gemina
Legio Gemina
avatar

Messages : 507

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Jeu 18 Oct - 9:09

''Vous êtes une merde dans un bas de soie'' -Napoleon s'adressant à Talleyrand...

_________________


À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mortier



Messages : 279
Age : 24

MessageSujet: Re: Citation du jour:   Jeu 18 Oct - 9:24

Je sais pas ce que t'as avec la "merde" en ce moment Dollard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citation du jour:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citation du jour:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FSX - Le citation du jour !
» Petite(s) citation(s)
» Mise à jour de la FAQ
» Clément & André: Le jour de la pizza(Sortie de 25)
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campement :: Feu de Camp-
Sauter vers: