Le Clan LCR vous souhaite la bienvenue sur le forum.


Bienvenue sur le forum des Légions de l'armée du Rhin
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Mumble

Partagez | 
 

 Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 1:46

La terreur en Gévaudan 1764 1ére Partie:

Pendant trois ans en Lozère, une bête sauvage - un Loup, pense-t-on alors, a fait plus de cent victimes, atrocement mutilées? Tout pourtant indique qu'il ne pouvait pas s'agir d'un animal, et que la bête était humaine.

Au Printemps 1764 une femme est attaquée près de Langogne, en Gévaudan, par une bête que ses boeufs mettent en fuite. Peu de temps après, on retrouve le cadavre d'une jeune fille de 14 ans, Jeanne Boulet, du village des Hubacs, non lointain de Langogne. Cette Victime est la premiere d'une longue liste. Selon les témoins, l'animal responsable de l'agression de la bergère et de la mort de la jeune fille n'est pas loup, mais une énorme bête à grosse tête, aux flancs rougeâtres, avec une raie noire sur le dos et une queue touffue. On parle aussi d'un ours, d'un lynx, d'un animal plus exotique comme une hyène, voire d'un animal fabuleux. L'évêque de Mende, lui, croit discerner dans ces meurtres le bras de Dieu frappant une popularion pécheresse... Les prieres pourtant n'arrêteront pas les crimes.



- Trois années de terreur:

Les attaques sanglantes se succèdent et plusieurs enfants sont tués. Un garçonnet qui rentre des champs en poussant son troupeau voit soudain la bête se jeter sur lui. Il a le bas-ventre déchiré et meurt dans les minutes qui suivent. Une fillette, qui descend seule vers les paturages sous le regard de sa mère, est attaquée par l'animal. Sa mère et ses deux frèresse précipitent à son secours, mais, lorsqu'ils parviennent sur les lieux, le cadavre est déjà presque méconnaisable: le ventre a été fouillé, la peau du crâne arrachée et en partie rabattue sur le visage. Une véritable psychose s'empare alors des habitants de la région qui ne sortent plus qu'armés de couteaux et de fourches.

Le capitaine major de Clermont, Duhamel, reçoit l'ordre du Gouverneur militaire du Languedoc de donner la chasse, sans grand succès malgré les gratifications offertes aux chasseurs. Les rares journaux de l'époque font état de ces attaques et l'émoi est si grand qu'un régiment de dragons est dépêché sur les lieux. Comme si elle l'avait senti, la bête, après avoir semé la terreur dans le Vivarais et le Gévaudan, gagne l'Aubrac et la Mergeride, ou elle continue à tuer, laissant sur place de nombreux cadavres déchiquetés et... décapités ! Les battues organisées par les dragons secondés par les villageois ne donnent aucun résultat, pas même la grande traque organisée en février 1765 avec le concours de 73 paroisses du Gévaudan et d'une trentaine d'autres du Rouergue et d'Auvergne. Qui plus est, la bête semble se jouer des soldats quand, après une battue, elle tue et décapite une nouvelle victime sous leurs fenêtres.

Encore des carnages:

Deux chasseurs de loups venue de Normandie, Denneval et son fils, se lancent à leur tour à la poursuite de la bête, mais en vain. Le 1er mai 1765 cependant, deux habitants de la région, les frères Martel de la Chaumette, blessent mortellement un gros loup. la bête du Gévaudau est-elle morte? le carnage reprend peu après. Devant l'ampleur prise par les événements et, surtout , parce qu'on commence à railler l'impuissance de l'Etat, Louis XV envoie en Gévaudan le lieutenant de ses chasses, François Antoine, dit Antoine de Beauterne, réputé être le meilleur fusil du royaume. Après trois ans de chasse, Beauterne tue, en septembre 1765, près de Sainte-Marie-des-Chazes, un loup énorme, dont le corp est empaillé puis emporté à la Cour, ou il fait sensation. La dépouille semble avor été conservée quelque temps au Muséum de Paris, puis on perd sa trace. Il s'agit en fait d'un "montage politique" à tous les sens de l'expression : le loup empaillé a été volontairement "trafiqué" de façon à produire la sensation le plus terrifiante possible, ce qui a permis, au moin à Paris, de faire sesser les attaques contre le pouvoir royal.

_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 2:25


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 2:28


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 2:29


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 2:31


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 2:35


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 5 Sep - 11:56

Y avait-il plusieurs bêtes, et plusieurs assassins protégés en haut lieu pour échapper à la justice? Sans doute un ou plusieurs individus, grimés et déguisés, étaient-ils à l'origine des crimes. Sans doute aussi étaient-ils accompagnées dans leur chasse meurtrière par un de ces molosses, harnaché de cuir, ce qui le rendait moins sensible aux balles de chasseurs. Un témoin de l'époque, le jeune Jacques Portefaix qui avait aidé courageusement un camarade attaqué par la bête, écrira plus tard au roi: "Cette bête n'était pas un loup. [...] Des poils noirs et sales lui cachaient le visage. [...] Une bête était un homme, un homme qui n'en était plus un. [...] Un homme connu de tous ici, mais dont je tairai le nom: il a aujourd'hui payé ses odieuses fautes." On n'en saura jamais d'avantage...

FIN DE LA BETE DU GEVAUDAN ET A LA PROCHAINE FOIS POUR UNE NOUVELLE ENIGME;

_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Lun 6 Sep - 22:21

LE MASQUE DE FER:

Un homme tenu au secret prendant trente quatre ans de peur qu'il ne parle, le visage dissimulé de peur qu'on ne le voit... Les hypothèses les plus folles ont été avancées, sans jamais résoudre le mystère.

Le 19 novembre 1703, on enterre discrètement au cimetière Saint Paul un dénommé "Marchioly", âgé de 45 ans environ, détenu à la prison de la Bastille. Il y était arrivé en 1698, escorté par M de Saint- Mars, lequel veillait sur son prosonnier de puis plus de trente ans. Avec cet homme qu'on enterre va naître la plus grande énigme de l'Histoire de France, celle du masque de fer.






Secrétaire zélé du secrétaire D'Etat à la guerre Louvois, Bénigme de Saint Mars, Gouverneur de la citadelle de Pignorol dans les Alpes, Acceuille en août 1669 le dénommé Eustache Danger, avec un ordre de le maintenir au secret sans le laisser communiquer avec quiconque. Danger a pour campagnon d'infortune à Pignorol, avec quelques autres, le Surintendant Fouquet, tombé en disgrâce et enfermé là avec son valet Rivière. Les ordres de Louvois sont clairs : " Le roi m'ayant commandé de faire conduire à Pignerol le nommé Eustache Danger, il est de la dernière importance à son service qu'il soit gardé avec une grande sûreté et qu'il ne puisse donner de ses nouvelles en nulle manière et par lettre à qui que ce soit." Saint-Mars recevra également les sommes nécessaires à " l'accomodement " du cachot dans lequel il sera seul autorisé à pénétrer, et il ne devra jamais laisser le prisonnier tenter de l'entretenir " d'autre chose que de ses nécessités". Après quelques années de secret absolu, Danger verra toutefois son régime carcéral s'assouplir, et il obtiendra lui aussi le domestique de Fouquet. QUand ce dernier meurt , en 1680 Danger est de nouveau maintenu dans le plus complet isolement.

De Pignerol à la Bastille:

L'année suivante , Saint-Mars est nommé Gouverneur du château d'Exilles, dans les Alpes, ou il ramène avec lui deux des prisonniers dont il avait la garde à Pignerol, et que le ministre Louvois dans sa correspondance ne désigne que comme " les deux de la tour d'en bas". Grace à la correspondance de Saint-Mars et aux différents registres d'écrou, on sait qu'en cette année 1681 il n'y a que six prisonniers à Pignerol : un moine dominicain nommé Lapierre, qui y mourra en 1694 ; un nommé Dubreuil, agent double au service de l'Espagne, libéré en 1684 : le comte Matthioli, qui s'était entremis dans des négociations secrètes entre la France et le Duc de Mantoue avant de monnayer ses informations, entre autres, à l'Espagne et à Venise. Mis au secret à Pignerol, il s'éjournera ensuite à Sainte-Marguerite mais disparaît des registres en 1694. Rousseau, valet de Matthioli, mort en 1699 ; La Rivière, valet de Fouquet maintenu au secret après la mort de son maître, conduit à Exilles ou il est pendu en 1687, et Eustache Danger. Les deux prisonniers " de la tour d'en bas " ne peuvent donc être que le valet La Rivière et Eustache Danger....

_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Lun 6 Sep - 22:25


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Lun 6 Sep - 22:26


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Lun 6 Sep - 22:27


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Lun 6 Sep - 22:29


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:40

Vers la fin de l'année 1404, Gilles de Rais selon plusieurs historiens naquit dans la tour noire du château de Champtocé.

28 Septembre 1415, le père Guy de Laval décède confiant la tutelle de son fils à Jean Tournemine de la Humaudaye, son cousin. Contrairement aux dispositions du testament c'est son aïeul Jean de Craon qui élèvera le jeune Gilles . Peut être est il le facteur, l'origine de la folie meurtrière de Gilles de Rais, il est décrit comme un homme violent, taciturne, calculateur et sans scrupules.

14 Janvier 1412, fiançailles de Gilles à Jeanne Peynel, riche héritière, le but est la captation de sa fortune, celui qui tire les ficelles dans l'ombre de ces fiançailles n'est autre que Jean de Craon. Au courant de ces étranges affaires, le parlement de Paris interdira le mariage.




Fin de l'année 1429, La fille de Gilles, Marie, vient au monde.

Début de la prodigalité de Gilles avec la vente du château de Blason, il n'a environ que 25 ans et il est l'un des plus grands guerriers du royaume. Maréchal de France, les fleurs de Lys ornent son blason, suprême récompense de la part du Roi.

30 Mai 1431, Jeanne d'Arc est brûlée à Rouen.

15 novembre 1432, Jean de Craon meurt.

Poitou devient le chambrier de Gilles de Rais.

1432-1433, Les crimes débutent...




24 avril 1422, Mariage public de Gilles de Rais.

1424, Gilles est majeur et libre de régner sur sa fortune, il écarte peu à peu son grand père.

1427, Gilles débute une formidable carrière militaire contre les anglais. Etienne corrillaud de Pouzauges âgé de 10 ans entre comme page sous les ordres de Gilles de Rais.

28 avril 1429, départ de Gilles de Rais et de Jeanne d'Arc pour Orléans, la ville assiégée par les anglais.






28 Novembre 1417, Nouvelles fiançailles pour Gilles, toujours grâce à Jean de Craon, l’élue est le nièce de Jean V, duc de Bretagne, c'est un nouvel échec.

Novembre 1420, Gilles Kidnappe Catherine de Thouars sa cousine, pour se marier avec elle, le commanditaire de ce rapt n'est autre que Jean de Craon


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:41


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:43


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:44


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:45


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:47


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:47


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:48


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Ven 10 Déc - 23:48


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 22 Mai - 9:01

HENRY VIII:

Prince charmant et fils cadet
Né en 1491, Henri VIII est le deuxième fils du roi Henri VII Tudor. Par son rang, il n'est pas destiné à régner : c'est son frère aîné, Arthur, qui est l'héritier direct du trône. En 1501, Arthur épouse la fille du roi d'Espagne, Catherine d'Aragon : celle-ci, en plus d'être belle et intelligente, est pourvue d'une dot fort importante. Mais le prince héritier a une mauvaise constitution et meurt quelques mois après l'union. En 1502, Henri devient l'héritier du trône d'Angleterre et un parti très convoité : grand, athlétique, il a la réputation d'être "le plus beau prince de l'Europe".

Marié à sa belle-soeur

Mais la veuve reste un parti intéressant. Le roi d'Angleterre n'entend pas rendre Catherine à son père... et encore moins sa dot. Il propose donc de donner la jeune veuve à Henri. Pour que le mariage soit possible, il faut vérifier que la première union n'a pas été consommée, sauf dispense papale. Ni une ni deux, le pontife Jules II accorde la dispense de constatation de virginité. A 19 ans, Henri, très amoureux, épouse Catherine, de 6 ans son aînée. La première de ses six femmes...




_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 22 Mai - 9:03


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 22 Mai - 9:12

Vidéo 2/5 étant introuvable.


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Marmont
Legio Praetoria
Legio Praetoria
avatar

Localisation : Paris
Messages : 674
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   Dim 22 Mai - 9:26


_________________
Comte de Waterloo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Grandes Enigmes de l'histoire de France:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CINE] Les plus grandes scènes de l'histoire du cinéma
» "Les plus grandes batailles de l'histoire de Bretagne"
» Grandes batailles de l'histoire mondiale de John MacDonald
» Histoire de la grande prêtresse Daphné
» BD histoire romaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campement :: Feu de Camp :: Histoire-
Sauter vers: