Le Clan LCR vous souhaite la bienvenue sur le forum.


Bienvenue sur le forum des Légions de l'armée du Rhin
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Mumble

Partagez | 
 

 La dette de la France à l’égard de la Corse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evocati Marius Wellington
Evocati
Evocati
avatar

Localisation : Salon de Provence
Messages : 488
Age : 50

MessageSujet: La dette de la France à l’égard de la Corse   Dim 31 Juil - 15:35

D’un point de vue historique on associe souvent la Corse uniquement à Napoléon, rien n’est plus faux. La France à une dette envers la Corse à plus d’un titre. Par exemple, pendant la 1ère guerre mondiale c’est en Corse que l’on a mobilisé le plus (jusqu’aux pères de famille ayant 6 enfants alors que sur le continent ils n’étaient pas mobilisés).

Résultat, après la guerre des régions entières de la Corse se sont retrouvées sans main d’œuvre et on était laissé à l’abandon (par exemple le désert des Agriates était avant la guerre une région agricole). Pire, la génération perdue à la guerre n’a pas pu transmettre son savoir à la génération suivante, ce qui explique qu’après la guerre une majorité de Corses se soient fait douanier ou facteur. La France a saigné à blanc la Corse de son savoir faire et de ses hommes.

Autre fait historique souvent oublié ou méconnu, Ajaccio a été la 1ère ville de France libérée pendant la 2ieme guerre mondiale, et ce dès le 8 septembre 1943. L’ile a été occupé par prés de 85000 italiens et 15000 allemands. Le sous marin Casabianca a livré des armes aux Corses à partir d’Alger en surmontant milles dangers et le 8 septembre le signal de l’insurrection est donné. Ajaccio se libère tout seul. La Corse sert ensuite de base arrière aux américains pour bombarder le sud de la France. Les américains installent 17 bases aériennes sur l’ile et surnomment l’ile USS Corsica…

Enfin, on présente souvent l’omerta qui lie les Corses comme un mal. La Corse est la seule région où il n’y a pas eu de dénonciation de juifs pendant la guerre. De plus, la préfecture d’Ajaccio est allé jusqu’à délivrer aux juifs (réfugiés ou résidents sur l’ile) des faux passeports turcs. On ne peut pas en dire autant des continentaux. Chapeau bas messieurs (et mesdames) les Corses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hfranco.com
Centurion Arrighi
Legio Germania
Legio Germania
avatar

Localisation : Corse
Messages : 98
Age : 25

MessageSujet: Re: La dette de la France à l’égard de la Corse   Lun 1 Aoû - 15:22

Merci o Frate !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La dette de la France à l’égard de la Corse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambassade Gard-Gno
» Les USA atteignent le plafond de leur dette - DANGER DANGER!
» Conprendre la dette publique en 10 minutes.
» Virée Gardoise ( Alès, Pont du Gard, Nimes... ) 12/07/09
» Bonjour du Gard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campement :: Feu de Camp :: Histoire-
Sauter vers: